Embarquement immédiat - Les Mattagumber
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Mattagumber

Les Mattagumber

Spectacles en plein air. Théâtre - Musique - Danse - Chant - Poésie...


Embarquement immédiat

Publié par mattagumber sur 12 Août 2012, 07:23am

Mooslargue - Théâtre

 

Embarquement immédiat

 

Dernières nouvelles d'Alsace - 10 août 2012

 

Hisse et Ho, dixième création de la troupe des Mattagumber à Mooslargue, une belle invitation au voyage qui fera défiler au large des continents littéraires et imaginaires.


les-matelots-et-leur-capitaine-photo-dna.jpgLes matelots et leur capitaine... Photo DNA

 

Évidemment, le thème de la mer n’a rien d’original : quoique invitée dans ce petit village du Jura alsacien, cela a de quoi surprendre. Pourtant, nombreux furent les Alsaciens ayant eu une carrière de marins, ne serait-ce qu’à Mooslargue ! C‘est donc assez naturellement que la troupe locale invite le public à une belle aventure marine avec ses plaisirs, comme le bord de mer, mais aussi les terreurs que peut susciter la grande bleue. La fascination qu’elle exerce sur tous renvoie aussi à l’imaginaire collectif évoqué par bien des auteurs, de l’Ancien Testament aux poètes contemporains. Et autour de cette immensité se dessinent des destinées humaines, ordinaires ou exceptionnelles, mais toujours dignes d’être connues et racontées. Ce sont tous ces hommes, illustres inconnus ou personnages légendaires, que la troupe va évoquer en déroulant le fil de leurs vies. Le public ne sera pas loin de croire qu’il y est véritablement, près de la mer, à travers les émotions, les combats et les joies de chacun des personnages. Surtout que, comme à son habitude avec les Mattagumber, le spectacle sera aussi sonore : les chants marins ont naturellement été invités à cette immersion.

 

Diversité des registres

 

Du plaisir, il y en aura toujours, mais la mer est aussi bordée de grains de sable qui, parfois, finissent par perturber les rouages des existences : de l’effervescence initiale qu’elle suscite, l’homme peut aussi glisser vers la tragédie… La richesse et la complexité de cet élément, que l’homme admire et qu’il redoute tout autant, ont trouvé une résonance particulière dans le script de Mathieu Lavarenne et dans le jeu de ses 35 membres d’équipage.

Que le public ne craigne pas de s’y perdre, cette invitation à la mer n’a rien d’un voyage au Triangle des Bermudes, mais bien d’une mise en abyme de ce que la mer recèle de joies et de craintes humaines.

 

                                                                                          par Nathalie Thomas, le 10/08/2012, DNA.

 

 

Mathieu Lavarenne

Le capitaine

 

mathieu-lavarenne-le-theatre-un-grain-de-folie-photo-dna.jpg

Mathieu Lavarenne. Le théâtre, "un grain de folie". Photo DNA

 

Capitaine peut-être mais pas seul à bord : l’esprit est à la solidarité, comme chez les marins, et à la mise en commun des talents de chacun.

Passionné de littérature, le thème de la mer a été l’occasion pour Mathieu de brasser une multitude de chants, de textes religieux, littéraires et philosophiques, sa formation première. Même s’il est à l’origine du script du spectacle, chacun y a mis sa contribution. Son parti pris est avant tout celui de la diversité des registres, de la qualité textuelle : pas de message à transmettre mais une volonté de mettre en scène la complexité de la nature humaine.

Ce qu’il aime dans cette troupe avec laquelle il monte des spectacles à Mooslargue depuis 10 ans, c’est « sa géométrie variable » : chacun y va de son talent, s’adapte aux autres.

Ce qu’il attend de ses heures passées à concevoir, préparer le spectacle avec ses amis, c’est de toucher les gens : « le plus important, c’est de les faire venir, d’échanger après le spectacle. Nous revendiquons la dimension populaire de notre troupe : gratuité de l’entrée, pot de l’amitié… C’est un vrai moment de partage avec le public ». Et puis, il s’agit aussi de surprendre les spectateurs tant par le texte que par la mise en scène : rien n’est donc laissé au hasard et là encore les amis sont là pour dégoter un mât, un bateau, des piscines… Bref on se croirait vraiment à la mer, il ne manque que les embruns marins à moins que d’ici le 15 août, un membre de l’équipage n’ait eu une idée…

 

Hisse-et-Ho-DNA-10-08-2012-membres-equipages.jpg

 

Les 15, 16, 17 et 18 août à 21 h, en plein air, à l’arrière de la salle communale de Mooslargue. Entrée libre - plateau. Pas de réservations.

Embarquement immédiat

Commenter cet article

Archives

Articles récents