L'anniversaire de Belzébuth, c'est ce soir à Mooslargue ! - L'Alsace du 12 août 2014 - Les Mattagumber
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Mattagumber

Les Mattagumber

Spectacles en plein air. Théâtre - Musique - Danse - Chant - Poésie...


L'anniversaire de Belzébuth, c'est ce soir à Mooslargue ! - L'Alsace du 12 août 2014

Publié par mattagumber sur 14 Août 2014, 11:58am

(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

BBB-Alsace-12-aout-2014.jpg

 

Il fallait bien réunir le gratin des enfers pour fêter dignement un 5000e anniversaire. Autour de Belzébuth, Lucifer, Méphisto et Sathaniel se rappellent le bon vieux temps et entraînent le public dans une descente vertigineuse aux enfers, tels qu’ils pourraient exister, foi de Mattagumber.

Alors que les voûtes célestes semblent vouloir perturber à tout prix les répétitions cahoteuses de la troupe des Mattagumbers, ceux-ci font contre mauvaise fortune bon cœur et mettent les bouchées doubles pour être prêts à temps. Il est vrai que le thème choisi, celui des élucubrations version 2014, a de quoi interpeller.

Belzébuth s’invite à Mooslargue et déverse sa rage sur tout ce qui lui tombe sous la main, à commencer par les démons chargés d’alimenter le feu sous la marmite des âmes perdues. « C’est du comique, du bouffon, mais aussi un questionnement existentiel », explique Mathieu Lavarenne, metteur en scène volontiers caustique, prompt à partager le travail de scénariste avec les membres de la troupe. À partir de cette idée de départ commence une collecte d’ouvrages et de musiques. « Au début, on ne sait jamais trop où on va. Il en sort une mosaïque que nous pensons être la plus cohérente possible, avec des tableaux qui se lient harmonieusement entre eux ».

Des textes contemporains et anciens de Victor Hugo, Mark Twain, Mr Bean à Barjavel, entre autres, aident à tricoter une trame improbable mais humoristique, au regard d’un saint Pierre farceur qui n’en finit pas d’énumérer ses blagues. « L’anniversaire de Belzébuth est une pièce oubliée du XIXe siècle, Les 500 Diables, nous nous en sommes librement inspirés », complète le metteur en scène.

Et pour étoffer un spectacle qui fait la part belle aux effets spéciaux, les chorégraphies s’inspirent de musiques intemporelles.

Jacques Higelin, Brel, Brassens, Aznavour, l’Orchestre du Splendid ou encore Orphée aux enfers , tout est bon pour faire aboutir une œuvre dont le but est de divertir mais aussi d’interroger. L’humanité ne joue-t-elle pas une petite comédie insignifiante, d’où l’essentiel est absent et le futile porté au zénith ? Chacun peut trouver une (sa) réponse dans l’interprétation du spectacle. En route pour l’enfer, on ne peut y gagner que le paradis.

Y ALLER Mooslargue, à l’arrière de la salle communale, les 12, 13, 14, 15 et 16 août dès 21 h. Entrée libre, chapeau. Pour tout public.

Luc Stemmelin

"Vêtus d’un rouge et noir du meilleur effet, les amis de Belzébuth pris en flagrant délit d’élucubrations.  Photos L.S."

L'anniversaire de Belzébuth, c'est ce soir à Mooslargue ! - L'Alsace du 12 août 2014

Il fallait bien réunir le gratin des enfers pour fêter dignement un 5000e anniversaire. Autour de Belzébuth, Lucifer, Méphisto et Sathaniel se rappellent le bon vieux temps et entraînent le public dans une descente vertigineuse aux enfers, tels qu’ils pourraient exister, foi de Mattagumber.

Pas d’enfer sans au préalable un passage chez les sorcières. Leur danse du sabbat leur permet de lancer des incantations à la terre et au ciel. L’enfer se trouve-t-il au milieu ?

Photo Luc Stemmelin

Commenter cet article

Archives

Articles récents