La mer sous toutes ses coutures… - Les Mattagumber
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Mattagumber

Les Mattagumber

Spectacles en plein air. Théâtre - Musique - Danse - Chant - Poésie...


La mer sous toutes ses coutures…

Publié par mattagumber sur 18 Août 2012, 20:40pm

Voir la mer dans le Sundgau ? Cette semaine c’est possible. À Mooslargue, la troupe des Mattagumber présentait sa création, au répertoire marin. Ce soir, les acteurs embarqueront pour la dernière fois ! Hisse et Ho, un spectacle qui fait voyager… et en musique.

 

la-mer-ce-sont-les-bateaux-et-les-hommes-qui-y-sont-embarqu.jpg

La mer… Ce sont les bateaux et les hommes qui y sont embarqués. Marins bien sûr, mais un navire ne vogue surtout jamais sans son capitaine. PHOTO DNA

 

Un spectateur non averti ne peut qu’être agréablement surpris par la troupe des Mattagumber de Mooslargue !

En un spectacle, Mathieu Lavarenne, “chef d’orchestre” de la troupe, a réussi à mêler beauté des textes, harmonie musicale et esthétique de mise en scène. Ce n’est pas uniquement des textes littéraires, sur le thème de la mer, mis les uns à la suite des autres, ni même une vague compilation de tout ce qui a pu se faire sur le sujet… La création, Hisse et Ho, est un réel mélange des arts (poésie, théâtre, littérature, chants, rythmes musicaux et danse) liés les uns aux autres pour former un spectacle harmonieux. Le fil conducteur ? Comme son nom l’indique : la mer.

 

la-mer-c-est-la-plage-les-vacances-les-touristes-photos-dna.jpg

La mer… C’est la plage, les vacances, les touristes. PHOTO DNA

 

La pièce, Hisse et Ho, est un réel mélange des arts, liés les uns aux autres pour former un spectacle harmonieux.

 

Mais près de deux heures de spectacle, aux airs marins, ne serait-ce pas un peu long ? Étonnamment, pas le moins du monde. Et pour preuve : à la fin du spectacle plusieurs membres du public s’étonnent de l’heure qu’il est déjà, « oh, on n’a pas vu le temps passer », s’exclament-ils !

Les différents aspects de la mer explorés les uns après les autres donnent un dynamisme à la pièce. Mais cet entrain est, sans aucun doute, également suscité par les intermèdes musicaux. En effet, tout au long du spectacle quatre musiciens, souvent accompagnés par les chants des acteurs, interprètent des mélodies marines. Ce qui contribue à créer différentes atmosphères, évidemment agrémentées d’une esthétique certaine due aux jeux de lumière…

 

la-mer-c-est-ses-dangers-vagues-tempetes-mais-aussi-les-eff.jpg

La mer… C’est ses dangers : vagues, tempêtes, mais aussi les effroyables pirates. PHOTO DNA

 

Une création collective

 

Les spectateurs passent ainsi du rire aux larmes en un clin d’œil. Passant par Baudelaire, Hugo, Pagnol, Shakespeare et bien d’autres auteurs revisités à la manière des Mattagumber !

Mais cette création originale, n’est pas uniquement venue de l’imaginaire de Mathieu Lavarenne. Chacun a donné son idée et mit sa touche personnelle, « je n’ai fait que chapoter tout ça » témoigne-t-il. Le marin ne serait-il pas un peu modeste ? C’est en réalité le pilier d’une création collective, celui qui a su utiliser les idées de chacun à bon escient. La preuve en est cette semaine !

 

Un franc succès, et des spectateurs ravis

 

Jeudi, leur “seconde première” (le spectacle de mercredi ayant été perturbé par la pluie) a attiré près de 350 personnes. Et tous sont partis, affichant un sourire satisfait, et félicitant les acteurs pour leur prestation. C’est également le cas des jeunes du chantier international du moulin de Manspach. Et cette soirée leur a visiblement plu, y compris à ceux qui n’ont pu comprendre l’intégralité de la pièce. Les chants de diverses natures, interprétés dans différentes langues, y sont certainement pour quelque chose…

Et caché au milieu de la foule, un autre visiteur très spécial était là… Un marin d’expérience ! Avant de partir, ce Thannois n’a pas omis de complimenter la troupe pour sa création. « On s’y croirait » déclare cet ancien marin décidé à revenir avec ses amis. Un tel témoignage ne pouvait offrir une plus belle récompense aux artistes.

 

la-mer-oui-mais-jamais-sans-fete-et-musique-photo-dna.jpg

La mer… Oui, mais jamais sans fête et musique ! PHOTO DNA

 

Après la première, les Mattagumber se sont dits surpris de ce succès, surtout en pleine semaine ! Enfin rien de très étonnant finalement… Tout au long du spectacle, les rires des enfants résonnent à l’arrière de la salle communale et les adultes, eux, sont émus, plus enclins à comprendre les textes littéraires.

En bref, un spectacle à voir et à revoir, seul, en famille ou entres amis. Les visiteurs passeront à coup sûr un bon moment !

Mais la semaine se termine déjà, et ce soir signe la fin des représentations. Alors pour ceux qui l’aurait raté, la dernière du spectacle se déroule ce samedi à 21 h.

 

Hisse et Ho, spectacle en plein air par la troupe des Mattagumber ce soir à 21 h, derrière la salle communale de Mooslargue. Entrée libre, avec plateau.

 

par Pauline De Deus, Dernières Nouvelles d’Alsace du 18/08/2012

 

 

 

L’avis de

Mathieu Lavarenne

Coordinateur de la troupe

 

À plusieurs reprises, lors du pot après la première, les visiteurs venus échanger avec l’acteur l’auront entendu dire : « C’est la première fois que je vois vraiment le spectacle ». En effet, comme il l’explique, certains comédiens ont changé leurs interprétations, rajoutés des mots, improvisés des blagues… Et tout cela apporte une dimension supplémentaire à la pièce. « On se fait confiance les uns, les autres » renchérit Mathieu. « En plus, en tant que comédien, l’important est de jouer pour les spectateurs. Ce soir était donc bien différent des répétitions… On revit le spectacle avec les réactions des spectateurs ! »

 

Une troupe indépendante et conviviale

 

Hisse et Ho, est la dixième création des Mattagumber. Le succès de la troupe ? Hormis la qualité de ses spectacles, certainement sa simplicité… Son théâtre se veut populaire, tout en faisant preuve d’esprit. Tous bénévoles, ils passent plusieurs mois à créer un spectacle gratuit, sans financement par ailleurs. « Chacun met la main à la pâte », explique Mathieu Lavarenne. Et à voir leur enthousiasme, c’est avec plaisir qu’ils le font ! Au total, une quarantaine de personnes est mobilisée, des enfants, techniciens et acteurs (une vingtaine). Parmi eux, l’auteur du script et coordinateur de la troupe, bien sûr, mais également Sébastien Chabouté, à l’origine des chorégraphies. Cette année, par exemple il les a créées de toutes pièces, s’inspirant de danses bretonnes et irlandaises. Les costumes, quant à eux, sont en grande partie l’oeuvre de Suzanne Kallmeyer et Céline Stoecklin.

Vous l’aurez compris, de nombreuses mains se sont activées à la tâche pour créer ce spectacle. Et ce, chaque année depuis dix ans !

La mer sous toutes ses coutures…

Commenter cet article

Archives

Articles récents